À mon grand-papa

Je sais pas quoi dire, je sais pas ou commencer… Comment dire aurevoir quand on s’attendait pas à un départ si tôt?

Y faut que je te dise merci. Merci de m’avoir appris à aimer les gens, me rappeler de leurs noms et de leur dire qu’ils sont appréciés. Merci de m’avoir appris à faire mon lit, même si à 16 ans, c’était frustrant de me faire dire ca. Merci pour ma première job sur le petit train touristique Hull-Chelsea-Wakefield, Welcome Aboard!

Merci pour les boîtes de Smarties en dessous de mon oreiller, pour les déjeuners impromptus ou tu cognais sur la porte patio et même Maman en revenait pas que tu passais juste pour déjeuner avec une boîte de muffins! Les paroles improvisées sur des airs d’opéra en voiture, personne faisait ça aussi bien que toi! Tu plantais des sourires partout ou tu allais, surtout quand tu nous laissais te maquiller en chat, ou quand tu portais tes pyjamas comiques avec des grands bas aux genous pour nous faire rire. Pourquoi jouer à coller le nez sur le clown quand c’est bien plus l’fun de coller le nez sur Grand-Papa?

Je peux pas croire que t’es parti comme ça. J’avais tellement hâte de te voir en mai, j’avais plein de chose à te raconter, des photos à te montrer, un mariage à te décrire…

Jamais je me serais rendue ou je suis aujourd’hui sans ton encouragement ou sans tes leçons sur le Mac. Au début, tu me donnais des leçons sur l’ordi. Plus tard, tu me donnais des leçons de patience quand je te donnais des leçons sur l’ordi.

Alors, il est temps de dire aurevoir. Jamais tu sauras combien de gens tu as marqué et inspiré. En 4e année, j’ai écris que tu étais mon héro. Quinze ans plus tard, j’ai pas changé d’idée. Merci pour toute ton influence positive dans nos vies.

Puis surtout, merci de m’avoir appris à faire des noeuds dans les pyjamas.

RIP. Raymond Jolicoeur aussi connu sous le nom de Grand-Papa Rémout par ses petits enfants.

8 responses to “À mon grand-papa

  1. Stef

    So sorry to hear of your grandpère’s passing. Thank you for sharing your story of good times with him, even though you were really writing to him directly. :}

  2. Julz

    Hey

    J’ai connu grand-papa un peu moins, mais j’me rapelle de ces déjeuners-surprises… et des sorties au Musée des civilisations… Comme dirait Luc De Larochelière: Et la vie est si fragile.

    Bye grand-papa, on t’aime!

    Ta Julie qui dessine

  3. cfd

    Il y a quelques choses d’extraordinaire avec les chroniques nécrologiques comme celle-ci sur les blogues. Même si on ne connait ni la personne qui écrit, ni la personne décédée, on ne peut s’empêcher d’être ému. Peut-être parce que ça nous relie à des souvenirs personnels également.

    Condoléances.

  4. pa

    C’est avec les yeux pleins d’eau que j’ai lu ton beau témoignage ..tu as touché l’essentiel de Raymond..aimer et se laisser aimer. Les photos nous rappellent se qu’il représentait pour toi et les 3 filles! Il a réalisé presque tous ses rêves: voir grandir ses petits-enfants, une retraite active, beaucoup d’amis, aider les sans-abris par le centre Kogaluk, quelques voyages (Europe et Indes). Il va certainement lire ton blog de là-haut et suivre avec plaisir tes rêves à toi. Papa qui t’embrasse X0X

  5. Ton oncle Yves

    Merci a toi de m’avoir fait brailler ce soir. On pense a toi et on t’aime. Merci, merci…….Yves

  6. Yves

    Allo Véro,

    Bien que tu était en Angleterre, tu étais aussi parmis nous, tu était dans nos coeur. Ton message ”À mon grand-papa” qui a été lû en messe, par tes petites soeurs, représentait tellement bien papa. Tu aurais été fier de voir comment le service s’est déroulé. Toute la famille t’envoie des caresses. Pour voir grand-papa, ferme tes yeux et rapelle toi les bons souvenirs…..tu auras peut-être quelques larmes, mais lorsque tu ouvriras les yeux tu sera souriante. Crois moi je l’ais essayé. OK, ça n’as pas marché du premier coup mais sa s’améliore. SVP envoie moi ton email pour que je puisse t’envoyer des messages un peu plus discrètement.

    Ton oncle qui pense beaucoup à toi.
    Yves
    xxx

  7. ta tante Louise (Vermette)

    Merci pour l’hommage rendu à ton grand-papa. quel homme extraordinaire!

  8. Alain Grégoire

    Allo Véronique, je suis un cousin de ta mère. J’ai eu la chance de connaître ton grand-père alors que j’allais à Blue Sea, toujours en passant par Hull et même parfois en restant à coucher.

    J’ai été très ému de la lecture de ton message, ainsi que ce qu’a écrit ta mère, la chanson de tes soeurs. Ce furent des moments palpables, avec amour si présent autour et en dedans de soi. Je voyais tout le temps mon oncle Raymond comme un homme drôle, simple, amoureux de la vie et des gens. Ton message m’a remis en contexte avec un oncle que je ne voyais plus assez souvent. Merci pour ton témoignage.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Oh hello there!

I'm Véro - a crafty, knitty, spinny gal who enjoys making (and drinking) a cocktail or three. If you've stumbled here, you might enjoy browsing some of my older posts with the tags over to the right or finding out more about me.

Say hi in the comments or on Twitter! :)

Archives

%d bloggers like this: